Club sportif du village d’Arcangues, en plein coeur du Pays Basque, notre but est de promouvoir les jeux traditionnels de Force Basque et de participer aux différents championnats et démonstrations de jeux ruraux organisés partout en France.

Il n'y a pas de nouveaux événements

nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image
nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

Disciplines

Soka tira (tir à la corde)

C’est la discipline la plus populaire de la force basque. Cette épreuve par équipe réunit huit hommes par cordée. Outre les qualités de force et de puissance requises, le Soka tira est une épreuve très technique qui nécessite un entraînement spécifique.
Pour vaincre, chaque équipe doit tirer l’équipe adversaire sur 4 mètres. L’épreuve se déroule en deux manches gagnantes.

 

 

Lasto Botatzea (lancer de bottes de paille)

Ce jeu consiste à faire passer à l’aide d’une fourche, une botte de foin par dessus une barre horizontale placée à plusieurs mètres en hauteur.
La botte de foin pèse en moyenne entre 12 et 13 kg.
Pour chaque hauteur de barre, le concurrent dispose de 3 essais. A l’instar des épreuves de saut à la perche, le vainqueur est celui qui lance la botte de foin à le plus grande hauteur de barre sans la faire tomber.

 Lasto altxatzea ou lasto altxari (lever de ballots de paille)

A l’aide d’une poulie, chaque concurrent doit hisser une botte de paille de 45kg à une hauteur de 8 mètres.
Epreuve spectaculaire et très physique, le concurrent doit répéter le mouvement et atteindre la maximum de fois cette hauteur en deux minutes.

Arpanariak (scieurs de long)

Issus des travaux de la forêt, cette épreuve se joue par équipe de deux. A l’aide d’une scie passe-partout, chaque équipe doit débiter en 2 minutes, le maximum de rondelles sur un tronc de 60 à 75 cm de diamètre fixé sur un chevalet.

 

 

Harri altxatzea (lever de la pierre)

Sport particulièrement spectaculaire, l’athlète doit utiliser sa force propre pour lever et hisser à son épaule des pierres de forme cubiques ou rondes.

Les pierres sont de différents poids et peuvent atteindre 250 à 300 kg pour les meilleurs.

 

 

 

Untziketariak ou Esneketariak (épreuve des bidons)

Epreuve individuelle, chaque concurrent doit parcourir la plus grande distance en portant à chaque main un bidon de 41kg, le tout sans qu’un des deux bidon touche le sol.

 

 

Orga joko (épreuve de la charrette)

Epreuve individuelle aliant force et endurance, chaque concurrent doit soulever à bout de bras une charrette pesant 350 kg et la faire pivoter sur le timon, seulle partie en contact avec le sol. Le sportif doit effectuer le maximum de rotation pour couvrir la plus grande distance circulaire possible.

 

Zaku lasterka ou Zalulariak (sprint avec un sac sur l’épaule)

Epreuve de vitesse chronométrée, cette course se dispute en relais par équipe de trois. Chaque coéquipier doit parcourir une certaine distance avec un sac de maïs de 80kg sur le dos. Cette épreuve se pratique aussi en individuelle et en ligne.

 

Ingude Altxatzea (lever d’enclume)

Chaque compétiteur doit lever un maximum de fois en 1 minute 30, une enclume de 16kg d’une base à une hauteur déterminée et fixe.

 

 

Lokotxa (ramassage d’épis de maïs)

Simple dans sa conception, le ramassage d’épis de maÏs est une course spectaculaire mêlant vitesse, adresse et endurance. Chaque concurrent muni d’un grand panier en osier poser à un point fixe, doit ramasser le maximum d’épis de maïs (ou des bâtonnets) et aller remplir son panier.

Tous ces épis sont alignés en espacement fixe au sol et le compétiteur les ramasse dans l’ordre qu’il veut. Il ne peut prendre qu’un seul épi à la fois qu’il devra soit déposer soit lancer dans son panier. SI l’épi tombe à côté, le concurrent doit obligatoirement revenir au point panier et le déposer à l’intérieur.